7 février 2023

Isolation par l’extérieur ou par l’intérieur : le match !

Isolation par l'extérieur ou par l'intérieur : le match !
Isolation par l’extérieur ou par l’intérieur : le match !

Vous souhaitez acquérir cette sublime villa des années 60, avec son vaste terrain et sa situation idéale dans un quartier calme ? Seulement voilà, la maison convoitée est très mal classée au niveau du DPE avec un F ou un G. Ce qui se traduira pas un budget chauffage particulièrement conséquent, avec de grandes difficultés pour chauffer suffisamment cette maison mal isolée en plein coeur de l’hiver.

Pas de panique ! Les travaux d’isolation thermique peuvent transformer une passoire en maison confortable et aussi bien isolée qu’une maison neuve.

Le prix de l’isolation par l’intérieur plus compétitif

Pour isoler sa maison, deux solutions sont disponibles : l’isolation par l’intérieur ou par l’extérieur. Le financement des travaux est une question cruciale, commençons donc par comparer ces deux solutions techniques au niveau du budget nécessaire.

Il n’est pas utile de faire durer le suspense : l’isolation par l’intérieur est la moins chère. Première raison : elle ne nécessite pas l’installation d’un échafaudage extérieur.

Deuxième raison : beaucoup de bricoleurs réalisent eux-mêmes une partie des travaux. C’est très rarement le cas dans le cadre des travaux d’isolation au niveau de la façade.

Et enfin troisième raison : les travaux peuvent être réalisés progressivement, pièce à pièce, en favorisant les pièces placées côté nord et les pièces de vie. Il est donc plus facile de financer des travaux d’isolation par l’intérieur !

Le point faible de l’isolation par l’intérieur : une réduction de la surface habitable

Il faut prendre en compte le principal point négatif de l’isolation par l’intérieur : une épaisseur des murs qui sera accrue, et qui entraîne aussi une diminution de la surface habitable. Au prix du mètre carré, cela peut parfois compter ! Selon le centre scientifique et technique du bâtiment,

cette perte peut représenter 7 %. Pour une maison de 100 m2, avec un prix du mètre carré à 2500 euros, cela correspond à une perte de 17500 euros. Perte compensée en partie ou totalement par le niveau d’isolation nettement relevé. Mais la plus-value n’est pas directement au rendez-vous !

Quel matériau pour l’isolation thermique ?

Réaliser un doublage des murs sous forme de coffrage permet d’utiliser une grande diversité de matériaux isolants dans le cadre de l’isolation par l’intérieur.

La paille est à la fois écologique et très économique, mais réclame une épaisseur plutôt importante. Elle est suivie de la laine de verre, un matériau plébiscité depuis des décennies. En troisième position suit la laine de roche, puis le polystyrène expansé.

Pour préserver une épaisseur de murs réduite, le polyuréthane est le meilleur choix, mais c’est un des matériaux les plus chers. Le liège qui est en tête des matériaux avec le prix le plus élevé.

L’isolation par l’intérieur nécessite de choisir le meilleur compromis entre le prix du matériau isolant et son niveau de résistance thermique pour limiter l’épaisseur des murs.

Isolation par l'extérieur ou par l'intérieur : le match !
Isolation par l’extérieur ou par l’intérieur : le match !

Les travaux d’isolation thermique : contraintes et facilités

La différence d’exécution des travaux d’isolation thermique par l’intérieur ou par l’extérieure est fondamentale! Isoler les murs par l’intérieur va nécessiter d’installer un chantier à l’intérieur du logement. En clair, la maison ou l’appartement devient en partie ou totalement inhabitable pendant plusieurs semaines. Cette contrainte n’est pas toujours facile à gérer. Les travaux d’isolation par l’extérieur sont au contraire compatibles avec une vie normale dans la maison, ce qui évite un déménagement et des frais supplémentaires. Ces travaux vont aussi s’accompagner d’une nouvelle façade, qui participera à l’embellissement et donc à une hausse de la valeur de la maison.

Victoire sur ce point en faveur de l’isolation par l’extérieur !

Avantages et inconvénients des différents types d’isolation

L’isolation par l’intérieur aura un autre inconvénient majeur pour l’intérieur du logement. En plus de réduire l’espace disponible, elle va aussi engendrer de refaire entièrement la décoration intérieure. C’est à la fois contraignant, et cela crée des frais supplémentaires dont on aurait souvent souhaité être dispensé.

Du côté de l’isolation par l’extérieur, d’autres modifications vont être nécessaires du fait d’une façade avancée. Modification de toiture, changement d’implantation des volets ou des gouttières : des frais annexes sont donc générés, et il faudra bien tous les prendre en compte pour ne pas sous-évaluer le coût total des travaux.

Bilan : victoire de l’isolation par l’extérieur !

Les travaux d’isolation thermique par l’extérieur remportent notre match, du fait des nombreux avantages de cette technique. Facilité des travaux,  nouvelle façade, intérieur préservé en espace et en décoration, l’isolation par l’extérieur est une solution à privilégier.

Elle reste cependant parfois incompatible dans certains cas : zones protégées proches de monuments historiques, façades qui donnent directement sur un trottoir, et maisons mitoyennes. De quoi laisser alors le champ libre aux partisans de l’isolation par l’intérieur…