7 février 2023

Dossier complet : le volet roulant électrique

electric roller shutter
electric roller shutter

Le remplacement de volets battants est non seulement une occasion d’installer de nouveaux volets roulants très pratiques, mais aussi d’opter pour une motorisation commandable à distance. Plus de confort au quotidien et plus de sécurité sont les motivations pour s’équiper de volets électriques.

Aujourd’hui les volets roulants électriques ont la côte, nous allons étudier dans ce dossier comment s’y retrouver pour ne pas se tromper.

Bien choisir un volet roulant électrique

Pour sélectionner un volet roulant électrique, il faut tout d’abord choisir un matériau. Les volets roulant peuvent être constitués de lames en PVC, ou en aluminium. Le PVC est un matériau bon marché et facile à entretenir. L’aluminium est un matériau haut de gamme et très résistant, et donc plus coûteux.

Mais l’aluminium et le PVC ne sont pas les seules possibilités : le bois a encore sa place. Souvent fabriqués en Pin d’Oregon, les volets roulants en bois apportent une élégance et un aspect plus durable.

Les modèles les plus simples de volets roulants électriques se contentent d’une commande filaire avec un interrupteur mural, alors que les modèles plus sophistiqués bénéficient en plus d’une télécommande. Cette liaison radio est un vrai plus pour piloter simultanément plusieurs volets roulants.

Un volet roulant à lames orientables

Très sophistiqué, le volet roulant à lames orientables est un must. Il s’agit d’un mélange intelligent entre un volet roulant et un brise-soleil à lames orientables. Tous les modèles proposés sont construits avec des lames en aluminium extrudé.

Le concept permet de profiter de la lumière en été sans pour autant devoir souffrir de la chaleur. La nuit, les lames orientables à 45 degrés autorisent un passage de l’air fenêtre ouverte, tout en préservant son habitation des regards indiscrets.

Volet roulant solaire

Gros avantage du volet roulant solaire : son fonctionnement parfaitement autonome. Pas besoin de raccorder une motorisation au réseau électrique de la maison, cela facilite grandement la pose. Autre atout : l’énergie solaire est gratuite, ce qui garantit de ne pas augmenter la consommation électrique.

Voici comment le volet roulant solaire fonctionne : à l’extérieur, un capteur solaire va récupérer la chaleur transmise par le rayonnement du soleil. Un faible ensoleillement est suffisant pour lui permettre de fonctionner correctement.

La pose d'un volet roulant électrique
La pose d’un volet roulant électrique

La pose d’un volet roulant électrique

Différents types de poses de volets roulants électriques sont possibles, suivant les modèles. Le coffre tunnel est très répandu pour les volets en PVC, et peut se placer en intérieur ou en extérieur. Dans le cas d’un caisson intérieur, le problème se pose au niveau de l’isolation thermique. Ce n’est clairement pas la solution idéale pour une maison basse consommation ! Certains coffres sont toutefois bien conçus, avec une double paroi et du matériau isolant.

Un grand classique correspond à une pose en façade, qui n’est pas forcément la plus esthétique. Le coffret est alors très visible, car il est posé en applique contre le mur et non contre la fenêtre elle-même. C’est une solution adaptée à des fenêtres placées en profondeur.

Pour une esthétique préservée de la façade, il faut s’orienter vers un coffre de linteau. Il s’agit d’une pièce de maçonnerie qui permet une intégration parfaite du volet roulant. Les travaux sont cependant plus complexes car ils nécessitent de la maçonnerie et un savoir-faire de professionnel.

Moteur de volet roulant électrique

Sans remplacer ses anciens volets roulants, on peut tout autant envisager de les motoriser.

Le moteur va prendre place dans le tube d’enroulement du volet roulant. L’opération consiste à installer le moteur tubulaire et à le relier à un interrupteur de commande, ainsi qu’au courant électrique. L’alternative est d’acheter un nouveau système d’enroulement de volet directement équipé d’un moteur.

Si ce type de travaux n’est  pas extrêmement compliqué, il nécessite tout de même de l’aisance et une certaine maîtrise pour gérer la partie électrique. Un bricoleur confirmé peut s’en charger, dans le cas contraire il est préférable de faire appel à un professionnel.

Volet roulant et domotique

Une fois qu’il est motorisé, le volet roulant est pilotable et donc programmable par un système domotique. Des scénarios enregistrés vont ainsi ouvrir et fermer les volets roulants à des moments propices de la journée. Le matin, cela permet de se réveiller en douceur avec la lumière du jour. Le soir, en hiver, la fermeture des volets en fin de journée est un excellent moyen pour faire barrage au froid.

Le prix d’un volet roulant électrique

Premier prix pour un volet roulant électrique : autour de 140 euros pour un modèle en PVC, motorisé avec une commande filaire. Ce prix correspond à des formats de 100 X 120 cm ou de 120 cm par 120 cm.

Un volet roulant électrique en aluminium est vendu au minimum 210 euros, en raison de son coût de fabrication supérieur. Selon les dimensions du volet et les matériaux, les prix évolueront ensuite à la hausse.

Réaliser des demandes de devis pour un volet roulant électrique

Un projet d’installation de volets roulants électriques nécessite réflexion et étude de budget. Pour ne pas faire d’erreur, il est conseillé de faire appel à des professionnels spécialisés dans ce type de réalisations. De cette façon, les travaux répondront à vos attentes et vous n’aurez aucune mauvaise surprise.