7 février 2023

Aménagement intérieur : comment gagner des mètres carrés

Il est fréquent de manquer d’espace quand la famille s’aggrandit, ou quand on de nouveaux projets viennent à nous. Gagner des mètres carrés devient alors une quête prioritaire, qui peut souvent imposer un déménagement…

Heureusement, de nombreuses solutions permettent de gagner de l’espace sans devoir revendre son bien.

Gagner de l’espace avec un nouvel agencement intérieur

Avant d’entreprendre des travaux de rénovation, il est parfois salutaire de consulter un spécialiste. Pour l’aménagement d’espace, certaines sociétés se sont focalisées sur cette problématique, on peut également prendre conseil auprès d’un architecte d’intérieur ou d’un décorateur.

Un couloir par exemple, est un espace de vie perdu. Les anciennes maisons et les vieux appartements sont quadrillés par des cloisons qui réduisent l’espace : il est urgent de tout revoir !

La nouvelle distribution de l’espace permet de regagner de précieux mètres carrés. Les pièces de vie peuvent ainsi s’étendre différemment, et aussi changer de place quand cela est plus judicieux.

Un grand espace de vie peut avoir plusieurs fonctions : il faudra délimiter les espaces en jouant sur les revêtements de sols, ou avec un plafond rabaissé par exemple.

Créer des rangements pour libérer du volume

Créer une estrade sous un lit avec de grands tiroirs, mettre en place de grands placards muraux qui montent jusqu’au plafond permet de libérer du volume en évitant d’installer des meubles encombrants.

Mais passé ces deux types de solutions, il faut en général se rendre à l’évidence : la surface est réellement insuffisante, même optimisée au maximum. Etudions maintenant les différentes formes d’extension.

Extension de maison
Extension de maison

Ajouter des mètres carrés sous les combles

Faire augmenter la surface de son bien immobilier est une opération qui rapporte.

Dans une maison, l’incontournable est bien entendu l’aménagement de combles. L’espace perdu sous la toiture aura plus de valeur et d’utilité en devenant une suite parentale, une chambre d’ados ou un bureau.

C’est également possible pour de nombreux appartements au dernier niveau : les combles perdus peuvent fréquemment être rachetés et aménagés ! Dans une grande ville, ces travaux ont un intérêt financier majeur avec des prix très élevés au mètre carré. Après réalisation de l’extension, votre bien immobilier prend une valeur supplémentaire importante.

Les différentes formes d’extension

Les combles ne sont pas la seule solution pour une extension. Pourquoi ne pas envisager de surélever la maison ? Ajouter un étage va permettre d’accroître la surface intérieure de manière très importante !

Dans le cas d’une maison avec jardin, une véranda est plus que séduisante. Ce nouvel espace lumineux et ouvert sur l’extérieur permet de réaménager le rez-de-chaussée.

Autre solution : une extension accolée à la maison, qui peut être l’occasion de moderniser la maison avec une architecture contemporaine.

Une extension peut coûter entre 1000 à 2000 euros du mètre carré : cela démontre l’intérêt de l’opération quand la valeur immobilière du mètre carré est bien supérieure….

Les étapes pour mener à bien un projet d’extension

Un projet de rénovation nécessite de respecter certaines étapes pour ne pas avoir de mauvaise surprise : c’est également le cas de l’ajout d’une extension.

Pour une maison, il faut respecter le coefficient d’occupations des sols de la commune. L’augmentation de surface impose une déclaration de travaux, et même une obtention de permis de construire si la surface ajoutée dépasse les 40 m² ou engendre une surface totale qui dépasse les 170 m².

Respecter ces règles est un mal nécessaire : des travaux réalisés sans autorisation peuvent être arrêtés, des amendes peuvent être imposées avec dans le pire des cas, une démolition. Ce cauchemar arrive par exemple quand un voisin n’est pas d’accord avec une construction qui lui boucherait la vue, à condition bien entendu que le POS n’ait pas été respecté. Respecter les règles est donc vital pour ne pas perdre de l’argent dans d’inutiles travaux;

La faisabilité technique ne doit pas être occultée : architectes et maîtres d’oeuvre sauront déterminer ce qui est possible, et ce qui ne l’est pas .

Il faudra ensuite définir le budget des travaux d’extension, ce qui permettra de déclencher le financement nécessaire.

N’oublions pas de prévoir les hausses de taxe foncière et taxe d’habitation, qui seront relevées du fait d’une surface habitable en hausse.