7 février 2023

Rénovation de façade : les étapes à suivre

Rénovation de façade : les étapes à suivre
Rénovation de façade : les étapes à suivre

Réussir sa rénovation de façade, c’est à la fois régler des problèmes existants tout en embellissant l’apparence de sa maison.

Commençons par identifier les défauts existants, qui devront impérativement être réglés avant l’embellissement. Ces problèmes étant aussi susceptibles de revenir par la suite, il est vital de connaître les solutions à mettre en place en prévention pour éviter que la façade ne se dégrade à nouveau trop rapidement.

Problème classique : la saleté

Les salissures sont légions sur les façades. La pollution de l’air laisse en effet des traces au fil des années, grises et noires, ce sont des résidus de carbone.

Dans le cas de salissures vertes, il s’agit d’organismes vivant comme de la mousse.

Toutes ces traces peuvent disparaître avec un nettoyage de façade efficace.

A noter qu’un nettoyage haute pression va supprimer la saleté, mais aussi décrocher les parties friables de l’enduit de façade. Traitement antimousse et traitement anti-infiltration ne seront pas toujours suffisants pour que la façade retrouve ses propriétés d’origine : un ravalement de façade sera souvent nécessaire.

Les problèmes de fissures sur une façade

Il n’est pas rare de rencontrer des fissures sur une façade.

Dans le cas d’une fissure de 2 mm de large ou moins, il n’est pas nécessaire de faire intervenir un professionnel. On pourra reboucher la fissure avec du ciment, ou utiliser une sous-couche de fixation.

Ces fissures légères dites superficielles proviennent souvent d’un défaut de l’enduit de façade lui-même.

De plus grosses fissures peuvent avoir été causées par des mouvements du terrain, voire des micro-séismes. Mais ce ne sont pas les seules causes : de mauvais reports de charges peuvent être à l’origine de fissures !

Ces fissures devront être colmatées avec un mastic spécial ou un enduit de rebouchage. L’avis d’un professionnel est toutefois recommandé avant d’agir, afin de trouver la cause du problème.

Rénovation de façade : les étapes à suivre
Rénovation de façade : les étapes à suivre

L’humidité visible sur une façade

Une façade marquée en partie basse par de l’humidité est symptômatique de remontées capillaires, quand la maison est construite au-dessus d’une nappe phréatique.

L’eau de pluie est aussi à l’origine de dégâts quand les gouttières sont endommagées ou mal fixées.

Après nettoyage, un traitement anti-infiltrations est vivement conseillé.

Le nuançage : des différences de teinte sur la façade

La couleur d’une façade influe largement sur la durée de vie d’un enduit. En effet, une couleur foncée absorbe davantage les UV. Les murs les plus exposés au soleil risquent donc de devenir plus clairs, ce qui crée une différence de teinte avec un pan de façade moins exposé. Ce phénomène est appelé par les professionnels « le nuançage ».

L’absorption solaire plus élevée pour une façade sombre peut même engendrer davantage de risques de voir apparaître des micro-fissures avec un différentiel de dilatation accentué entre le béton et la maçonnerie.

Attention de ne pas se laisser tenter par n’importe quelle teinte pour sa nouvelle façade !

Un nettoyage pourra parfois rattraper ces écarts de teinte, à défaut,  il sera nécessaire d’appliquer une nouvelle couche de peinture.

Les décollements ou les cloques de l’enduit de façade

L’ancien enduit de façade peut souvent se dégrader avec des poussières qui restent sur la main quand on effleure la façade. Ce phénomène dit de « farinage » est un signe de vieillissement de l’enduit, mais il arrive également qu’on constate ce défaut lorsque la peinture a été mal appliquée.

L’enduit peut aussi laisser apparaître du bullage, voire des décollements de certaines parties.

Après avoir supprimé toutes les parties endommagées, il faudra appliquer un nouvel enduit de façade afin de combler les parties endommagées. Le ravalement de façade sera ensuite complété avec l’application d’une nouvelle peinture.

Bilan des étapes du ravalement de façade

Diagnostic, traitement, ravalement de façade, traitement préventif : ces étapes sont indissociables pour régler de façon durable les problèmes liés au ravalement de façade. Un bon diagnostic nécessite de l’expérience : seul un professionnel sera donc à même de pouvoir ravaler une façade en effectuant toutes les étapes nécessaires.

Certaines communes imposent un ravalement tous les 10 ans, ce qui peut sembler une contrainte.

Mais n’oublions pas que l’entretien d’une façade est un mal nécessaire pour conserver l’étanchéité des murs.