7 février 2023

Conseils de printemps pour économiser l’eau

Conseils de printemps pour économiser l'eau
Conseils de printemps pour économiser l’eau

Avec une plomberie efficace et en bon état, on peut facilement économiser de l’eau et ainsi préserver son portefeuille et la planète. Plusieurs équipements bon marché sont nécessaires mais très rentables ! Nous allons également faire le tour des bonnes pratiques en matière d’usage de l’eau courante.

Première priorité : la traque aux robinets qui fuient

Un robinet qui fuit en goutte à goutte rapide engendre une fuite d’eau de 70 à 100 litres par jour ! Ce qui peut rapidement représenter une somme de 150 euros par an, loin d’être négligeable pour un seul robinet.

Ne perdons pas de temps pour résoudre ce type de problèmes, qui coûte de l’argent inutilement. Un petit joint défectueux suffit parfois à résoudre ce type de problème. Dans le cas contraire, le remplacement du robinet peut être nécessaire.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec les petits travaux de plomberie, le mieux est de faire appel à un professionnel après avoir demandé des devis pour des travaux de plomberie.

Un pommeau de douche au goût du jour

Actuellement les pommeaux de douche sont autrement plus modernes qu’il y a dix ou vingt ans. L’installation d’un nouveau pommeau de douche peut sembler superflue, mais il n’en est rien. En effet, le remplacement d’un pommeau de douche peut aider grandement à faire baisser la consommation d’eau.

Avec un pommeau de douche ordinaire, une douche de 5 minutes s’approche au final de la consommation d’eau d’un bain. Un pommeau standard peut effectivement laisser couler de 20 à 30 litres d’eau par minute : une douche de 10 minutes est alors plus importante qu’un bain.

Pour choisir un nouveau pommeau c’est assez simple : les modèles les plus économiques sont signalés et permettent de réduire la consommation en-dessous de 7 litres par minute.

Conseils de printemps pour économiser l'eau
Conseils de printemps pour économiser l’eau

Une isolation des tuyaux pour économiser la chaleur

L’eau chaude transite par des tuyaux dont la température environnante est plus basse. Pour ne pas perdre de la chaleur en route, il suffit d’isoler les tuyaux. Cette mise en oeuvre peut permettre de réduire la température du chauffe-eau ou de la chaudière, et donc de faire des économies sur l’énergie utilisée par cet appareil.

Installer des robinets à faible débit

Dans le même esprit que le changement de pommeau de douche, le renouvellement des mitigeurs est un excellent moyen pour économiser l’eau.

Sans réduire la pression d’eau, les mitigeurs avec régulateur de jet utilisent l’effet Venturi. Ce système d’appel d’air appelé mousseur ou brise-jet permet de réduire le débit d’eau car la pression est un mélange d’eau et d’air. Le débit d’eau peut ainsi être divisé par deux !

Dans un immeuble, les bas étages ont souvent une pression assez forte. Si l’eau éclabousse lorsqu’on ouvre le robinet à fond, il est presque impératif de mettre en place un limiteur de pression.

Ce limiteur ne concerne pas un seul robinet, mais tout l’appartement. Le coût est de plusieurs centaines d’euros, et réclame l’intervention d’un plombier. Il sera cependant rentabilisé en quelques années, surtout en présence d’enfants dans le logement.

Conseils de printemps pour économiser l'eau
Conseils de printemps pour économiser l’eau

Eviter les bains

Les adeptes des bains ne seront certainement pas enclins à réduire la fréquence de leur utilisation de leur baignoire, mais les bains sont particulièrement coûteux surtout dans le cas de baignoires d’angles ou de grandes dimensions.

Une douche de 5 minutes en continu avec un pommeau économique représente environ 35 litres d’eau, alors qu’un bain nécessite entre 150 et 200 litres !

Attention à la douche en continu

Utiliser la douche en continu au lieu d’arrêter l’eau quand c’est possible est un véritable gouffre. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : quand une douche avec arrêts de l’eau consomme environ 20 litres, une douche en continu génère une consommation de 100 litres d’eau. Non seulement l’eau est sollicitée cinq fois plus, mais l’eau chaude coûte aussi beaucoup d’énergie pour la chauffer.

Pour faciliter l’interruption de l’eau pendant la douche, un mitigeur thermostatique est indispensable. Il permet d’obtenir très rapidement la température d’eau souhaitée, et donc d’éviter de faire couler l’eau pour rien afin d’atteindre la bonne température.

Alternative économique : le stop douche, parfois monté sur le pommeau, qui s’installe facilement entre le flexible et la douchette.

Réduire la consommation d’eau des toilettes

Sans aller jusqu’à ne plus tirer la chasse d’eau systématiquement, l’acquisition d’une chasse d’eau à volume variable est un bon moyen pour ne pas consommer autant d’eau dans les toilettes. Le volume d’eau par chasse d’eau peut ainsi descendre de 12 litres à 5 litres.

Une chasse d’eau à double commande peut permettre d’économiser jusqu’à 30 m3

 par an.

Récupérer l’eau de pluie pour l’arrosage extérieur

Pour réduire la consommation d’eau, il est plus que vital de ne pas utiliser l’eau potable pour arroser son jardin et ses plantations. Une cuve de récupération d’eau de pluie raccordée aux gouttières est rapidement rentable, quand on sait qu’un jardin de 200 m² nécessite 40 m3 chaque année.